Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un jour, Satprem demande à Mère ce qu'elle pense des événements de Mai 68. Voici ce que Mère réponds dans L'Agenda du 22 mai 1968 :

"C'est clairement l'avenir qui s'éveille et qui veut chasser le passé.

Tu as lu les lettres des enfants de S ? Ils sont là-bas. Par exemple, tous les étudiants et toute la classe ouvrière se sont unis. Il y a naturellement, mentalement, tout le mélange de toutes sortes d'idées, mais la Force derrière... 

Par exemple, les étudiants veulent changer complètement le mode d'instruction : ils réclament violemment la suppression de tous les examens. Et ils ne le savent pas eux-mêmes, mais ils sont poussés par une force qui veut la manifestation d'une vérité plus vraie.

Eux-mêmes ne voudraient pas de violence – il paraît que ce ne sont pas eux qui ont commencé la violence, mais la police. Et ça, c'est très intéressant, parce que la police représente la défense du passé. 

Et quand j'ai lu les lettres de ces enfants, puis que l'on m'a donné les nouvelles, alors est venu en moi (cela a été dit très-très clairement, une vision très claire ): l'avenir. C'est la Puissance supérieure qui contraint les gens à faire ce qu'ils doivent faire. 

Entre maintenant et ça (qui est très en avant), ce doit être la puissance d'un nombre immobile. 

Et alors la vision était claire : si des millions – pas des milliers : des millions – de gens s'assemblent, occupent, absolument pacifiques (simplement s'assemblent et occupent, avec des représentants naturellement qui diront ce qu'ils veulent), alors ça aura le pouvoir.

Mais il ne faut pas de violence ; dès que l'on se laisse aller à la violence, c'est le retour au passé, c'est l'ouverture à tous les conflits..."

Commentaire personnel :

Les indications sont claires : un groupe immense et pacifique de plusieurs millions de personnes aura le pouvoir. 

Il y a aussi cette indication par rapport à l'immobilité. Il s'agit à l'évidence d'une immobilité intérieure, un état très calme et très tranquille. Alors, dans cet état intérieur d'une immense stabilité, la personne et le groupe sera en mesure de recevoir le pouvoir. 

Quoiqu'il en soit, j'attendais depuis longtemps ce moment et voilà que Jean Jacques Crevecoeur dans sa dernière vidéo évoque l'action d'une marche silencieuse en référence à celles de Gandhi ou de Martin Luther King. Il évoque même l'aspect spirituel en comparant avec Saint Jacques de Compostelle et en employant les mots de marche méditative.

J'ai souvent imaginé que des marcheurs avec un drapeau blanc partant de partout en France pourraient se retrouver à Paris, un 15 août, date qui représente à la fois une fête mariale et l'anniversaire de Sri Aurobindo.

SRI AUROBINDO

Ci-dessous, le lien vers la vidéo de Jean-Jacques Crevecoeur. À partir de 20 mn 30, il commence à parler de cette marche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article