Nous avons beau être perdus, ignorer ce que nous devons faire, de temps en temps, une voix intérieure se lève et nous donne une indication sur le chemin à suivre, l'attitude à cultiver....

1) Calme, tranquille, relax.... ça c'est une base, cela revient chaque fois que nécessaire.

2) Ouvre ton coeur.... ça, cela s'est installé à l'occasion de ma dernière lecture dans les mémoires Akkashiques il y a quelques mois et depuis, c'est toujours à peu près resté présent à l'esprit sous la forme d'une question qui revient sans cesse :

À quoi ça sert, tout ça,

tout ce qu'on fait, tout ce qu'on vit, toutes nos rencontres,

si le coeur ne s'ouvre pas ?  

Alors, je ne dirais pas que mon coeur se soit ouvert, il ne faudrait quand même pas exagérer laugh, c'est plutôt comme si la question était un feu qui petit à petit brulait les résistances... 

3) Reste avec toi...ça, ce fut plus difficile a mettre en pratique ces derniers temps, même carrément tombé dans les oubliettes, plus obnubilé par les séries et les polars.

Vraiment, être capable de rester avec soi-même est une grande-grande clef...

4) Abdique la personne... ça, c'est presque plus récent, une semaine ou deux, et c'est encre très vivant, assez fort, une injonction. 

Je me souvenais de Mère disant cela dans L'Agenda : "Abdique la personne"... 

Fleur : "Abolition de l'ego"

Alors, comme ça, j'ai voulu vérifier en lançant une recherche dans l'index de L'Agenda avec le mot "abdique" : 43 résultats ! Petit florilège :

Agenda du 29 mai 1965

Il faut que quelque chose abdique – quelque chose abdique et accepte les moyens nouveaux, les perceptions nouvelles, les vibrations nouvelles, l'état d'âme nouveau.

Agenda du 2 août 1967

Mais c'est sentir d'une façon concrète que tant que l'on tient à rester dans sa petite personne, on n'est rien, et que si l'on abdique cette petite personne, on devient tout. 

Agenda du 11 octobre 1967

Quand ces ego divins auront abdiqué, et dans la mesure de cette abdication, cela fera une transformation extraordinaire dans la création. 

Agenda du 15 janvier 1969

la Conscience lui disait tout le temps: «L'individu n'est rien, abdique, abdique l'individu – sois sincère, abdique l'individu. La Conscience suprême seule est...»

Agenda du 19 février 1969

Au moment critique (il y a des moments critiques), au moment critique, alors ce «surrender» (c'est même plus que le «surrender»: c'est une abdication complète, de tout, de son existence et de tout), se remplit de lumière et de force. Ça, c'est la Réponse.

Agenda du 17 janvier 1970

Et alors, je vois d'une façon certaine que si le travail doit être fait, il faut d'abord qu'ils surmontent cette toute petite mesquine humanité. Ils «voient», ils ont «des idées» (ils ont tous beaucoup d'idées), ils ont des idées, ils voient; les autres voient autre chose et ont d'autres idées; et alors : «Oh ! ça, ça ne vaut rien, c'est mon idée qui est bonne...» Ils sont comme cela! Et toute mon action est comme cela : une PRESSION sur eux pour leur faire abdiquer leur petite personne. Tant que ça n'abdiquera pas, le travail ne peut pas être fait.

Commentaire personnel : 

Ce qui est un peu curieux, avec ces premiers extraits, vraiment pris un peu au hasard, comme ça vient tellement il y en a, s'adressent à des personnes différentes, les tantriques, les ascètes, les savants, les Aurovilliens et même les dieux... mais le remède est le même : abdiquer. 

En tout cas, l'invitation à abdiquer la petite personne revient de façon fréquente, récurrente, insistante....

Et puis et venu tout récemment :  

5) Entre dans une conscience impersonnelle...

Cela m'a rappelé l'invitation d'Isabelle Padovani à reculer dans le Non-Manifesté...

"Abdique la petite personne...

et entre dans une conscience impersonnelle".

5) Phrases intérieures

Avec quelques heures de recul, je me suis dit cette nuit à l'occasion d'un travail intérieur un peu intense, que ce texte n'allait pas du tout, que ces 5 phrases n'étaient pas du tout sur le même plan et le même impact et méritent quelques précisions complémentaires.

1) Calme, tranquille, relax.... vient du mental, de la tête, quand je vois que je commence à m'agiter du bulbe

2) Ouvre ton coeur.... est peu plus profond et semble venir de derrière le coeur, il y a une sensation de recul. 

3) Reste avec toi... semble venir d'au-dessus de la tête et couvrir deux significations complémentaires. Reste avec ce qui se manifeste à la conscience et travaille avec ça, et surtout, le "toi, c'est la Présence, l'être véritable, la Conscience, ce qui est... 

4) Abdique la personne...ça, je ne sais d'où ca vient, mais c'est l'invitation la plus vibrante. Sauf que, cela me fait penser à une scène de Matrix, le premier épisode, quand Néo est confronté pour la première fois dans son entrainement au programme de saut : "Libère ton esprit, se répète t-il...." 

Est-ce qu'il y a un mode d'emploi pour abdiquer la personne ? 

Nous pouvons nous asseoir et nous concentrer sur ce programme, n'empêche que décrire quelque chose du processus, de la tentative, me semble... impossible, tant cela paraît subtil.  En tout cas, cela se passer dans une grande détente intérieure et une infinie délicatesse. 

5) Entre dans une conscience impersonnelle... rien à ajouter, je n'en ai pas fait l'expérience consciemment, je ne sais pas ce que c'est. 

Retour à l'accueil