Suite aux deux précédents articles sur la guérison du mal, il est utile d'approfondir le sujet. 

Dans la série, mieux vaut poser une question bête que le rester toute sa vie smiley, plusieurs interrogations se sont présentées à la conscience : à quoi avons-nous à faire ? De quoi s'agit-il ? De quoi parle t-on ? Que faire avec tout cela ? 

Résumons les propos de Mère évoqués dans les articles précédents.

Cesser de perpétuer les vibrations du Mal...

Pour commencer, Mère rappelle que parler du mal perpétue les vibrations du mal.

En énergétique, nous disons volontiers que l'énergie va où la pensée va. Alors effectivement, sous cet angle, si notre esprit reste sans arrêt focalisé sur ce qui va de travers, nous contribuons à le nourrir.

De même en Aïkido, nous apprenons que lutter CONTRE quelque chose renforce le pouvoir de cette chose. Comment lutter sans lutter ? Cela mériterait quelques éclaircissements qu'hélas je ne me sens pas en mesure de donner. Il me semble que c'est une question de posture, d'angle... 

En tout cas, c'est probablement la raison pour laquelle, Mère insiste plus tard pour s'entraîner à éviter de percevoir la Déformation. Elle explique même que c'est très important. 

La Beauté - Bonté derrière toute chose...

Ensuite, Mère évoque le fait de voir la beauté derrière toute chose, y compris ce que nous appelons le Mal. C'est peut-être vrai, c'est sûrement vrai, mais je doute que beaucoup soient capables ni même enchanté d'essayer de voir la beauté derrière Bill Gates, Georges Soros et tous les milliardaires chantres de la mondialisation malheureuse. C'est un moyen avec lequel il est aisé de se sentir un peu démuni, sinon perplexe.

Mais peut-être veut-Elle dire tout à fait autre chose. Peut-être s'agit de se rappeler que derrière ces gens-là, il y a aussi en eux l'étincelle divine et que nous pouvons prier pour qu'ils la retrouvent. 

En tout cas, nous pouvons certainement faire une différence entre les 1 % qui vont jusqu'à faire des rituels avec des enfants, toute cette clique, et les millions de personnes endormies. 

Pouvoir de l'Amour

Et puis dans la foulée, Mère évoque le tout-puissant pouvoir transformateur de l'Amour. Alors effectivement, s'il est hors de propos de leur envoyer, notre petit amour, il est concevable de prier pour que l'Amour universel, inconditionnel, transforme les forces hostiles. C'est un moyen. 

Conscience d'unité...

Mais probablement faudrait-il commencer par nous-mêmes, par offrir, purifier, transformer tout ce qui en nous est encore sous l'influence et le contrôle de l'ombre. Tout un programme.

Tout de même, il est toujours utile de rappeler que nous sommes tous reliés dans une indissoluble unité et qu'en méditation, nous pouvons nous pouvons précisément nous placer intérieurement dans cette posture, très ouverte et très consciente, d'être relié à.... tout notre univers.

Ainsi, quand nous touchons un moment de paix intérieure ou faisons l'expérience de n'importe quelle vibration supérieure, nous pouvons espérer et demander à ce que cette vibration se propage à tout notre univers.

Dans la théorie du Zhi Neng Qi Gong, il est dit que l'homme est très intimement lié non seulement à la Nature mais aussi à la Société.

À défaut d'en fait l'expérience dans toute sa plénitude, nous pouvons au moins commencer à la prendre en compte. Nous n'avons pas besoin d'en faire l'expérience pour le savoir.

Fusion des contraire et/ou destruction...

Et enfin, Mère évoque l'alchimie des contraires, la fusion des contraires en expliquant qu'une fois joints, les opposés se transforment en quelque chose d'une autre nature. Qu'est-ce que cela veut dire ? À qui et à quoi cela s'applique t-il ? Le trouble, ou à défaut la question, vient du fait que Douce Mère a aussi révélé que l'Asoura du mensonge serait détruit, que toutes celles et ceux qui obstinément refusaient de se laisser transformer seraient détruits.

Fusion ou Destruction ? Est-ce que la destruction des éléments hostiles viendrait de leur fusion avec autre chose ? Pas très clair tout ça, même si mon intuition me souffle que l'opposition n'est qu'apparente et peut-être que ce ne sont pas tout à fait les mêmes situations en jeu.

Mais au final, pour notre pratique personnelle, c'est peut-être sans grande importance de comprendre. Encore que, les points d'incompréhension aussi sont des points noirs à éclaircir. 

Par exemple, comment bien comprendre les paroles combattantes de la Gîtâ ? 

« Lève-toi, mets à mort tes ennemis 

et jouis de ton royaume prospère » 

*  *  *

"Qu’il rejette loin de lui cette pitié molle et égoïste,

qu’il se lève et qu’il écrase ses ennemis. " 

Est-ce que tout le monde est concerné, en terme de "mission", par de telles paroles? Et si tel est le cas, encore faut-il bien les comprendre et bien les appliquer.  

Lien vers le PDF de Sri Aurobindo sur la Gîtâ

La force de l'offrande et de la prière

Après avoir un peu ressassé tout ça et pris un peu de recul, j'ai remarqué que chaque fois que Mère a été confronté à un problème, à une difficulté, Elle l'a offerte au Seigneur. 

Mère elle-même, avec toutes ses facultés et ses pouvoirs offraient les difficultés et nous, nous aurions la prétention de faire nous-même ? ? ? C'est une attitude qui m'a toujours un peu frappé de sidération.  

Il semblerait que nous avancions d'un point crucial dans le combat entre les forces obscures et les forces de la Lumière. Il semblerait que jamais le Mal et le Mensonge ne se soit répandu avec une telle ampleur et une telle force. 

Alors, à la recherche d'une prière qui serait la quintessence du nécessaire, en ce moment, est venu la formule lapidaire du Notre Père : 

"Délivre-nous du mal..."

Il y a d'ailleurs la même parole dans la Gîtâ :

"Ne crains rien, je te délivrerai de tout mal..."

Curieusement, ces mots si simples, si démunis, prononcés dans le secret d'une petite chambre, avec sincérité, du fond du coeur, ont réveillé une sorte d'émotion... très profonde, très touchante, comme s'ils touchaient à quelque chose de dévasté. Je ne sais pas. Comme s'ils contenaient beaucoup plus que ce que je peux en dire et en percevoir. Comme s'ils avaient le pouvoir de réveiller une flamme dans le coeur. 

Les conseilleurs de sont pas les payeurs et c'est à chacun de trouver ce que sa conscience lui dicte, pourtant, je crois nécessaire de rappeler la force de la prière en générale et de cette prière en particulier. 

La puissance de la vérité

Et puisque j'en étais avec des retrouvailles avec ce "délivre-nous du mal", il m'est revenu une autre parole attribué à Jésus :

"La vérité vous rendra libre".

Cette parole me semble tout à fait de circonstance car, de nos jours, c'est bel et bien notre liberté qui est gravement menacée. Quelle est donc cette vérité ? De quoi parle t-il ? Quel est ce lien entre la vérité et notre liberté ? Comment avoir accès à cette vérité ? Etc. Autant de questions posées à l'humanité toute entière. 

De la paix à l'égalité...

Et puis, pour regarder les choses sous un autre angle, l'effort principal des forces adverses semblent être de faire de très gros efforts pour maintenir les gens dans la peur et l'agitation. 

Alors, si nous apprenons à renoncer à nos peurs et à cultiver la paix et cette fameuse égalité dont Sri Aurobindo parle avec tant et tant d'insistance, au final, ce serait peut-être le meilleur grain de sable de notre conscience dans le fonctionnement de la  monstrueuse Machine. 

Tout cela va sans dire et cela va mieux en le disant. 

Fleur "Égalité d'Âme"

( Rappel de L'Agenda du 12 janvier 1962)

"D'abord, au point de vue psychologique, il faut la condition dont j'ai parlé dans ma réponse à cet homme [histoire du cerf] : c'est l'égalité parfaite. Ça, c'est une condition AB-SO-LUE. J'ai observé depuis ce moment-là, pendant des années, qu'aucune vibration supramentale ne se transmet, excepté dans cette égalité parfaite. S'il y a la moindre contradiction de cette égalité (en fait, le moindre mouvement d'ego, de la préférence de l'ego), ça ne passe pas, ça ne se transmet pas. Ce qui fait déjà une assez grosse difficulté."

Et pour envisager le sujet sous un angle différent,  avec une autre conscience, je vous invite à regarder la vidéo d'Isabelle Padovani ci-dessous, très intéressante, assez passionnante même, car, entre autre, elle aide à mettre de la conscience sur des mécanismes assez inconscients...

Retour à l'accueil