Les calendriers permettent de porter attention à un aspect important de la vie que l'on a peut-être tendance à oublier : les célébrations.

Ensuite c'est une façon prendre soin de sa santé en adoptant des comportements en harmonie avec l'énergie de la saison. 

C'est aussi une manière de se relier à plus grand que soi, l'espace et le temps, le rythme de la vie, la vie de la société et aux autres, à un égrégore particulier... 

1) Calendriers chinois

En énergétique chinoise il y a 5 saisons – nos 4 saisons plus une période d'intersaison entre chaque.

À notre printemps correspond la saison Bois

À l'été la saison Feu

À l'automne, la saison Métal

À l'hiver, la saison Eau

Et à l'intersaison, la saison Terre.

* * *

365 jours : 5 saisons = 73 jours par saison.

Soit 36 jours avant et après les équinoxes et les solstices.

Les équinoxes et les solstices ne sont donc pas considérés comme le début des saisons mais comme l'apogée des saisons. D'ailleurs, si le 21 juin et le 21 décembre ne sont pas nécessairement les moments où les températures sont les plus chaudes ou les plus froides, c'est au moment des solstices que les jours sont le plus long et le plus court. 

20 mars : Équinoxe de printemps

21 juin : Solstice d'été

22 septembre : Équinoxe d'automne

21 décembre : Solstice d'hiver

Jusqu'au 26 janvier hiver 2020 - Eau

26 janvier – 12 février intersaison - Terre

12 février – 25 avril printemps - Bois

25 avril – 16 mai intersaison - Terre

16 mai – 27 juillet : été - Feu

27 juillet – 17 août intersaison - Terre

17 août – 28 octobre Automne - Métal

28 octobre – 15 novembre intersaison

15 novembre... Hiver

Attention : ceci une approximation

Afin d'être honnête, cette façon de délimiter les saisons est une approximation car il me semble que le calendrier chinois ne se base pas sur les 365 jours du calendrier solaire mais sur un calendrier lunaire de 360 jours.

En outre, il y a une prise en compte de variations astrologiques qui m'échappent. Ceci est donc une approximation "correcte" mais une approximation. 

Ces 5 saisons appartiennent aux 5 mouvements de l'énergie, 5 phases de l'énergie et ont de nombreuses relations entre elles qui déterminent en partie notre santé.

Il y a notamment deux lois de santé principales, la loi d'engendrement et la loi de contrôle.

Nous disons pour la loi d'engendrement : le Bois nourrit le Feu qui nourrit la Terre qui nourrit le Métal qui nourrit l'eau qui nourrit le bois.

Pour la loi de contrôle nous disons :

- le Bois recouvre la Terre

- la Terre limite l'Eau

- l'Eau éteint le Feu

- le Feu fait fondre le Métal

- le Métal coupe le Bois

Ainsi quand un organe ou une fonction est en déséquilibre, il faut toujours prendre en considération l'ensemble du système pour voir où la relation est perturbée. 

Dans cette façon de concevoir la santé, l'harmonie tient une grande place. 

La question se corse quand il s'agit de passer du système de santé de l'ancien monde basé sur des lois, fussent elles énergétiques et naturelles et ayurvédiques etc... au système de santé du Nouveau monde basé sur la Conscience qui semble être en mesure de s'exonérer avec l'impertinence d'un enfant des vénérables lois des vénérables médecines... 

Enfin bon, dans le fatras des lois de ce vieux monde, s'il faut en garder quelques-unes, celles-ci sont peut-être encore utiles un moment...

D'ailleurs, pour nuancer, ces lois sont plus des indications que des règles rigides... 

2) Calendrier lunaire :

La pleine lune et nouvelle lune sont des moments où notre énergie est amplifiée. Ainsi, nous pouvons choisir de nous placer dans telle ou telle vibration, de nous concentrer sur une vibration particulière afin d'amplifier les effets bénéfiques.

Pour commencer il est utile de savoir que le moment de la Nouvelle Lune est un moment privilégié pour méditer sur la descente de la Lumière au plus profond de la matière, au niveau des cellules. Ainsi, pour être dans l'ordre des choses, ce n'est pas le moment favorable pour méditer sur l'Ascension de la conscience puisque l'énergie est descendante. 

Si 24 fois par an, déjà, nous utilisions les forces cosmiques, cela pourrait aider notre évolution. 

29 - 30 décembre 2020 : pleine lune

(Voir la vidéo ci-dessous)

13 janvier 2021 : nouvelle lune

28 janvier : pleine lune

11 février: nouvelle lune

27 février : pleine lune

13 mars : nouvelle lune

20 mars : Équinoxe de printemps

28 mars : pleine lune

12 avril : nouvelle lune

27 avril : pleine lune

11 mai : nouvelle lune

26 mai : pleine lune

10 juin : nouvelle lune

21 juin : Solstice d'été

24 juin : pleine lune

10 juillet : nouvelle lune

24 juillet : pleine lune

8 août : nouvelle lune

22 août : pleine lune

7 septembre : nouvelle lune

20 septembre : pleine lune

22 septembre : Équinoxe d'automne

6 octobre : nouvelle lune

20 octobre : pleine lune

4 novembre : nouvelle lune

19 novembre : pleine lune

4 décembre : nouvelle lune

19 décembre : pleine lune

21 décembre : Solstice d'hiver

2) Calendrier astrologique :

J'ignore quels seront les événements astrologiques particuliers cette année ; je rajouterai au fur et à mesure que je recevrai les informations.

SIGNE DU CAPRICORNE 22 décembre – 20 janvier
SIGNE DU VERSEAU 21 janvier – 19 février
SIGNE DES POISSONS 20 février – 20 mars
SIGNE DU BÉLIER 21 mars – 20 avril
SIGNE DU TAUREAU 21 avril – 21 mai
SIGNE DES GÉMEAUX 22 mai – 21 juin
SIGNE DU CANCER 22 juin – 22 juillet
SIGNE DU LION 23 juillet – 22 août
SIGNE DE LA VIERGE 23 août – 22 septembre
SIGNE DE LA BALANCE 23 septembre – 22 octobre
SIGNE DU SCORPION 23 octobre – 22 novembre
SIGNE DU SAGITTAIRE 23 novembre – 21 décembre
SIGNE DU CAPRICORNE 22 décembre – 20 janvier

L’astrologie sidérale utilise un 13ème signe, ignoré par les astrologues en tant que signe du zodiaque. Il s'agit du Serpentaire ou Ophiuchus. Le passage du soleil dans cette constellation se produit du 29 novembre au 18 décembre, soit pendant 18,4 jours.

Calendriers

4) Calendriers Sri Aurobindo - Mère - Satprem - Auroville - Inde - Agenda de l'Action supramentale

(Très ignorant des fêtes importantes en Inde, j'ai pu en oublier - merci de vos propositions)

*  *  *

3 janvier : Épiphanie 

Dans L'Agenda du 31 décembre 1960 Mère précise ceci avoir fait de  l’épiphanie "la fête de l’offrande du monde matériel au Divin : le monde matériel qui se donne au Divin."

21 février : naissance de Mère

29 février : première manifestation supramentale

9 avril : départ de Satprem

13 avril : grandes pulsations de l'Amour créateur

24 avril : installation définitive de Mère auprès de Sri Aurobindo

15 août : Naissance de Sri Aurobindo - Inauguration d'Auroville - Indépendance de l'Inde

30 octobre : naissance de Satprem

17 novembre : départ de Mère

22 novembre : prière du corps

24 novembre : Darshan de Sri Aurobindo (Descente de Krishna)

5 décembre : départ de Sri Aurobindo

5) Calendrier chrétien

3 janvier : Épiphanie 

Dans L'Agenda du 31 décembre 1960 Mère précise ceci avoir fait de  l’épiphanie "la fête de l’offrande du monde matériel au Divin : le monde matériel qui se donne au Divin."

17 février : Cendres

21 février : Carême

28 mars : Rameaux

2 avril : Vendredi saint

4 avril : Pâques

9 mai : Jeanne d'Arc

13 mai : Ascension

23 mai : Pentecôte

31 mai : Visitation

6 juin : Saint sacrement

11 juin : Sacré Coeur

16 juillet : Mont Carmel

22 juillet : Marie-Madeleine

6 août : Transfiguration

15 août : Assomption de la Vierge Marie

8 septembre : Nativité Notre Dame

1 octobre : Thérèse de l'Enfant Jésus

4 octobre : François d'Assise

15 octobre : Thérèse d'Avila

1 novembre : Toussaint

2 novembre : Défunts

21 novembre : Christ Roi - Présentation de Marie

14 décembre : Jean de la Croix

25 décembre : Noël

6) Calendrier des fêtes et anniversaires de nos amis...

Et si, ce jour là, nous prenions juste quelques minutes pour prier les uns pour les autres ? Juste poser une demande au Divin que... le meilleur arrive pour la personne...

N'est-ce pas la plus belle façon de se relier les uns aux autres ? 

La véritable communauté est une communauté intérieure, celle des liens de l'âme.

Dans le nouveau monde, tout va du dedans au dehors. 

Communauté gnostique

Sri Aurobindo nous a dit qu’une communauté vraie – ce qu’il appelle une communauté gnostique ou supramentale – ne peut exister que sur la réalisation intérieure de chacun de ses membres, chacun réalisant son unité et son identité réelles, concrètes, avec tous les autres membres de la communauté, c’est-à-dire que chacun ne doit pas se sentir comme un membre uni d’une façon quelconque à tous les autres, mais comme tous en un, en lui-même.

Pour chacun, les autres doivent être lui-même autant que son propre corps, et non pas d’une façon mentale et artificielle, mais par un fait de conscience, par une réalisation intérieure.

Cela veut dire qu’avant d’espérer réaliser cette collectivité gnostique, il faudrait que chacun devienne, d’abord (ou tout au moins commence à devenir) un être gnostique.

C’est évident, le travail individuel doit marcher en avant et le travail collectif suivre ; mais il se trouve que, spontanément, sans aucune intervention arbitraire de la volonté, la marche individuelle est pour ainsi dire contrôlée ou enrayée par l’état collectif.

Il y a, entre la collectivité et l’individu, une interdépendance dont on ne peut pas se libérer totalement, même si l’on essaye.

Et même celui qui, dans son yoga, essaierait de se libérer totalement de l’état de conscience terrestre et humain, serait, dans son subconscient tout au moins, lié à l’état de l’ensemble, qui freine, qui tire en arrière.

On peut essayer d’aller beaucoup plus vite, on peut essayer de laisser tomber tout le poids des attaches et des responsabilités, mais malgré tout, la réalisation, même de celui qui est tout en haut et le tout premier dans la marche de l’évolution, est dépendante de la réalisation du tout, dépendante de l’état dans lequel se trouve la collectivité terrestre.

Et cela, ça tire en arrière, au point qu’il faut parfois attendre des siècles pour que la Terre soit prête, afin de pouvoir réaliser ce qui est à réaliser.

Agenda de Mère du 3 juillet 1957

Retour à l'accueil