Selon le docteur Délépine et ses sources, nous assistons dans le monde au début de l'hécatombe ; nous ne pourrons pas dire que nous n'avons pas été mis en garde : cela fait des semaines que le dossier à charge s'accumule. 

En tout cas, j'ignore si c'est parce que je déménage de Sète dans 3 jours, ou si c'est parce que cet article est assez terrifiant, il m'a tout de suite rappelé deux chansons de Brassens.

Retour à l'accueil