La lecture de La Pédocratie à la française de Jacques Thomet m'a mis un peu KO. Son livre est factuel, ciselé au scalpel, m'a donné envie de creuser le sujet avec un autre de ses livres Retour à Outreau. Contre enquête sur une manipulation pédocriminelle. 

Faut dire que dans ce livre, l'un des points qui m'a le plus marqué, c'est le témoignage sur l'odieuse façon dont Éric Dupont-Moretti a harcelé les enfants pendant des heures à l'audience. Et dans le même ordre d'idée, Jacques Thomet révèle que les enregistrements des auditions à huis-clos des enfants ont mystérieusement disparus. 

"Nomination d'un garde des Sceaux showman des prétoires" Article d'Hélène Romano

Un autre point intéressant de ce livre est qu'il regorge de noms et de faits concernant nos prétendues élites et qu'aucune ne l'a attaqué pour diffamation, propos calomnieux ou que sais-je encore. Nous arrivons alors à la prise de conscience que rien ne serait possible sans la complicité accablante des médias silencieux et des instances policières, judiciaires et des services à l'enfance.

Maintenant, sous la pression des affaires Camille Koushner et Duhamel, les choses sont peut-être en train de changer à un point dont nous n'avons peut-être pas conscience. En effet, le garde des sceaux lui-même, je cite le livre de Jacques Thomet...."à été contraint par le président Macron de proposer le 9 février 2021 la suppression dans la loi de l'éventuel consentement d'un mineur victime de viol. Toute pénétration sexuelle serait qualifiée de viol. "On est en train de fissurer cette chape de plomb, notamment idélologique. La société nous conduit a changer le droit"... a affirmé le garde des Sceaux. j'ignore si ce projet de loi a été voté et comment il a été voté, s'il y a eut des amendements... En tout cas, il est évident que la pression augmente pour les pédocriminels. 

Nous pouvons contribuer à briser la loi du silence et faire en sorte que ces choses se sachent. Les quelques liens ci-dessous peuvent nous y aider. 

Retour à l'accueil