Parcours :

9h 09, je prend le vélo de Saint-ambroix à Robiac. Ensuite, je commence la boucle avec quelques magnifique paysages jusqu'à la chapelle Lachamp et ensuite, col de la Palisse puis retour à Robiac par Les Bois Barbeau et la Grotte des Crânes. 

Quelques photos sur le parcours :

Du Pont de Gammal...

Rando Robiac du 25 07

Deux beaux panoramas parmi d'autres

Rando Robiac du 25 07
Rando Robiac du 25 07

Perdue dans la forêt, j'adore... 

 

Et encore des jolis points de vue...

Rando Robiac du 25 07
Rando Robiac du 25 07

Avant de tomber sur une perle...

...affichée à la fenêtre de cette jolie maison cévenole...

 

Et encore une magnifique maison paumée en pleine cambrousse... 👍

...dans une débauche de verts...

...avant de retrouver la rivière, hélas sans mode d'accès à cet endroit...

...et de tomber sur ces chevaux...

Enfin chevaux ? ? ?

Façon de parler, de loin, ma première réaction fut de demander ce que faisait ce drôle de zèbre... 😃

En en plus il lui ont bandé les yeux. Il paraît que c'est pour les protéger des mouches ou que certains chevaux sont très sensibles au soleil. 

Commentaires

14 h 18, je retrouve mon vélo à Robiac - randonnée sans incident, contrairement à la dernière où je m'étais un peu paumé. 

Parcours un peu physique, avec 610 mètres de dénivelé positif et un petit moment de flottement ou plus je marchais, plus l'âge mental semblait régresser. Cela a commencé en me tapant tout seul un fou rire avec une parodie du train pour Pau. 

"Le Pass Sanitaire, je vous dit qu'y en a qu'on essayé et ils ont eut des problèmes... 😃 mais c'est vous qui voyez..."

Ensuite, je me suis dit qu'il ne fallait pas interdire le sumo d'aller au suma...😃

Plus c'est con, plus ça me faisait rire, un peu du même tonneau que la blague de James Bond et de Raymonde sur la Canebière...

Après ces magnifiques paysages dans les hauteurs, redescendre a du provoquer un truc dans le cerveau, 😃, un rien me faisait rire, pourtant j'étais 100 % à jeun, et d'ailleurs... 

...peu de temps après, alors que je redescendais vers Robiac, je croise un couple d'Hollandais... enfin des hollandais.... disons qu'ils avaient des têtes de Hollandais 😃.  Et ils ont osé ce qui ne m'était même jamais traversé l'esprit. J'avais déjà envisagé de randonner en sandalettes... j'ai dû le faire une fois ou deux - je ne suis pas un bileux à propos de ça. Par contre, en tong, 😄ça,  je n'avais jamais osé. Rien que si le caoutchouc de la tong casse, cela nous oblige à finir pied nus dans la caillasse... Franchement, respect 👍!

En plus, aucun sac à dos et le gars avait seulemeny une  petite bouteille d'eau d'un demi litre. Pour deux asperges de 1 m 85, en plein cagna, c'est assez fort.  Évidemment ni chapeau, casquette etc... 

Grimper en tong, c'est pas facile, du coup, pour ne pas perdre sa tong... le gars marchait sur les orteils, sans que le talon ne touche le sol. Je jure que c'est vrai 😃. Fortiche. Si ça se trouve, c'est un travesti professionnel habitué à marcher avec des talons aiguilles. Ou alors il essayait de monter sans faire de bruit. 😄Honnêtement, j'ai un peu halluciné 😄 ; je n'ai pas vu si la femme marchait de la même façon. 

Bref, j'ai beaucoup aimé cette rando et je vais la refaire en la modifiant un peu la boucle, c'est toujours un peu la même chose et pourtant, je ne me lasse pas de ce genre de paysages....

Retour à l'accueil