Quand nous lisons les maîtres, certaines choses échappent à notre compréhension ; il en est ainsi pour cet Agenda du 15 janvier 1962 dans lequel Mère évoque la révolution en Chine, Satan et... le nouveau monde sur la terre. Voyons cela de plus près avec quelques extraits :

J'ai raconté l'histoire de la révolution de Chine, et que cet être m'a quittée en disant... C'était juste cinq ans avant la révolution chinoise. Je l'ai raconté.

.../...

Question de Satprem : Mais cet être du vital revêtu d'un corps, il a vécu sur la terre pendant un certain temps ?

Non, jamais. Il s'est arrêté au physique subtil – lui-même a refusé d'aller plus loin. C'était Satan, c'est-à-dire l'Asoura de la Lumière qui était tombé dans l'Inconscience et l'Obscurité en se coupant du Suprême (j'ai raconté cette histoire bien des fois).

/...

Et il a dit qu'il préparerait la révolution en Chine. Il m'a dit : « Je vais aller organiser une société secrète pour préparer la révolution en Chine. Et notez (il y avait la date, qu'il donnait) : exactement dans cinq ans, ça se produira. »

Je l'ai noté. Et exactement cinq ans après, c'est arrivé. 

/...

Mais ça, n'est-ce pas, c'est une chose vraiment intéressante parce que la date exacte y était. Il m'a dit : « Exactement dans cinq ans, la révolution se produira » (il savait avant de partir). Et il a dit : « Ce sera ça, le commencement, le premier mouvement terrestre annonçant la transformation de... » (Théon n'employait pas le mot « supramental » mais il disait «le monde nouveau sur la terre»).

Nouvelle création

Commentaire personnel :

Donc, dans ce court passage de l'Agenda nous apprenons que derrière la révolution chinoise il y avait la force satanique. 

Jusque là , rien de très mystérieux. En effet, derrière les actes et événements matériels, nous nous rendons bien compte qu'il y a des énergies, des forces, des consciences et quand nous regardons la Chine avec entre son crédit a-social,  il est aisé de voir la nature de la force qu'il y a derrière.

Par contre, là où cela se corse pour l'étroitesse de notre petit mental, c'est quand Mère évoque que cette révolution-là, fut le premier mouvement terrestre de... la transformation du monde.  

C'est-à-dire, qu'à un certain niveau de compréhension, les forces hostiles sont vraiment des forces nuisibles et dangereuses qu'il convient absolument de combattre et à un autre, il sembleraient qu'elles aussi participent à l'oeuvre divine.

Et si, avec cette clef-là, nous regardions la situation actuelle autrement ?

Ceci étant dit, pour compliquer le tout 😁, Sri Aurobindo-Mère ont toujours été pour le moins méfiants vis-à-vis de la Chine. J'en veux pour preuve une lettre une fois de plus au combien visionnaire que Satprem adressa le 25 octobre 1979 à Valéry Giscard d'Estaing alors Président de la République. 

 

C’est de la Chine dont je veux vous parler, parce que Sri Aurobindo en a parlé et parce que Mère m’en a beaucoup parlé – ils savaient.

/...

Ce danger, ce n’est pas la Russie ; c’est la Chine. Et c’est avec une sorte d’angoisse que j’ai vu peu à peu ce pays jeter ses tentacules et surtout développer un véritable pouvoir hypnotique sur la conscience des nations occidentales. J’insiste : c’est vraiment un pouvoir hypnotique. Il faudrait qu’au moins un homme, une nation comprenne et arrête cette vague avant qu’elle ne s’empare complètement de la terre. C’est la « qualité » même de ce pouvoir qui devrait alerter ceux qui ont encore l’esprit clair. La France a l’esprit clair.

/...

Inversement, on peut voir cette Chine (ou plutôt la force qui est derrière) exercer son hypnose sur la Russie par la négative et littéralement hanter ce pays par l’inévitabilité d’une guerre. Si, nous, Occidentaux, jouons le jeu fatal de cette force et acculons - je dis bien acculons – la Russie au désespoir et à la solitude, il est inévitable que cette Russie, encerclée par la meute chinoise, américaine et occidentale, se livre a quelque acte désespéré – qui profitera à qui ? L’Histoire de la Chine et de ses millions d’hommes n’est pas un mythe.

/...

Hyper-intelligente, armée de notre technologie, cette nation fourmillante écrasera la terre.

/...

Si l’âme de la France est perceptible sous son masque intellectuel, celle de la Russie l’est aussi – c’est une force vivante. Elle existe. C’est même pour cela qu’elle s’était jetée dans son évangile communiste. On peut faire appel à cette âme, on peut la rassurer, on peut la gagner à autre chose en la dénouant de sa peur – mais cette Chine, froide, calculée, sans âme, ce pays lunaire vraiment, apparaît aux yeux un peu clairs comme l’Ennemi, le Danger, la Force même qui s’est incarnée ici et là dans l’Histoire et qui, aujourd’hui, au Tournant décisif de la terre, au moment où une « nouvelle évolution » devient possible, s’apprête à nous jouer et à nous entraîner dans un abîme obscur auprès duquel le Nazisme même était un jeu d’enfant.

Lien vers le PDF de la lettre

Conclusion

En 1979, qui d'autre aurait pu voir ? D'autant que pour voir vraiment, il faut regarder au-delà des apparences et du temps. Il faut sentir les forces derrière. Maintenant, nous regardons la Chine et nous pouvons voir la confirmation de la vision de Satprem... 

Voilà, je voulais apporter cette hypothèse que les forces noires que nous voyons se déchainer actuellement, peut-être, peut-être, n'ont pas tout à fait uniquement le rôle que les apparences leur donne... 

Et si leur rôle, positif en quelque sorte, était de nous "forcer" à changer ? 

Retour à l'accueil