Une vidéo qui m'a beaucoup remué et empêché de dormir, au point que je me suis dit que je comprenais les gens qui devenaient fous. 

D'une part, en raison de la malveillance ambiance, les menaces sinistres qui pèsent sur les gens, par la violence des informations qui circulent

D'autre part, parce que des informations parfois sont très contradictoires circulent, et quand "le cerveau" est incapable de gérer ces contradictions, il pète un câble.

Prendre soin de soi, en ces temps, est de la plus grande importance. Toujours revenir au calme, à l'équanimité, à l'équilibre.

Ceci étant dit, j'aimerais revenir sur l'objet principal de cette vidéo : le fait que ces gens sont des assassins. 

3 éléments viennent appuyer cette thèse :

1) Le fait que 25 000 morts auraient pu être évités si on les avait soigné au lieu de leur prescrire du Doliprane. Voir la thèse du professeur Perronne confirmée par l'analyse de France Soir.

Résumé de l'article précédent :

Sur le confinement

Sur les 192 membres actuels de l’OMS, les quatre grands pays européens adeptes du confinement aveugle (Italie, Espagne, Belgique et France) font partie des dix pays souffrant de la mortalité directe par Covid19 la plus élevée au monde...

A l’opposé, les pays qui comptabilisent le moins de morts attribuées au Covid19 sont essentiellement ceux qui ont pratiqué des dépistages, des quarantaines ciblées et/ou largement utilisé la chloroquine...

Les données de l’OMS montrent donc une forte corrélation entre le confinement aveugle et une mortalité globale élevée.

Ces faits avérés contredisent l’opinion couramment répandue, à savoir que le confinement aveugle aurait pu sauver quelques personnes et font penser, qu’au contraire, il a aggravé l’épidémie.

Sur les traitements :

La France, qui n’a proposé que le Doliprane comme traitement initial, se place malheureusement à la première place mondiale de l’indice de mortalité.

Les pays qui ont utilisé les antipaludéens comme traitement initial des malades symptomatiques, obtiennent les plus faibles indices mondiaux de mortalité.  

2) Que les conséquences sociales du confinement imbécile a poussé dans la détresse des centaines de milliers de personne, et de nombreux articles évoquent une augmentation des troubles mentaux, de la souffrance psychique et des tentatives de suicide. Quand nous aurons des études fiables sur la situation psychologique du peuple français, je crains que les résultats ne soient désastreux. 

Ce qui est le plus stupéfiant, de la part des gouvernants, c'est qu'ils ne semblent avoir aucune compassion, aucune empathie pour la souffrance que leurs mesures idiotes enclenchent dans la population. 

D'une main, ils poussent à la ruine des millions de petits commerces et de l'autre, ils distribuent des aides. Cela me fait penser à un père qui tabasse son gamin et ensuite passe tendrement de la pommade sur les bleus et les contusions en lui disant : "tu vois que je t'aime...". Nous sommes en présence de pervers qui n'ont eut de cesse que 'utiliser le chantage, la menace, l'intimidation et toutes sortes de méthodes tout aussi dégueulasses...  pour se faire obéir. 

3) Et il y a les effets secondaires des campagnes d'injections avec un nombre de morts qui augmente chaque jour. J'ai déjà partagé de nombreux articles à ce sujet.

Au États-unis, un premier chiffre entre 45 000 et 150 000 morts circule et une action en justice est entamée contre le gouvernement fédéral.

Je vois mal comment, nous Français, serions-nous plus solide que les américains pour résister à ces funestes injections. L'obésité chronique des américains, le fait qu'ils n'aient pas utilisés tout à fait les mêmes vaccins que nous et d'autres facteurs ont certainement une incidence, mais à la marge, pas de nature a changer fondamentalement les choses. 

Tout cela pour dire qu'en France aussi, la liste des effets secondaires et de la mortalité vaccinale augmente. Combien faudra t-il de morts pour que le gouvernement arrête ?

Donc, pour toutes ces raisons, la remarque de M. Upinsky est légitime : nous sommes face à quelque chose de nature CRIMINELLE. 

(Sans parler de l'immense aspect de corruption financière). 

D'ailleurs, il est intéressant de noter, que dans les histoires criminelles  l'autopsie est un élément très important du dossier. Or, dans la crise qui nous occupe, sauf erreur de ma part et exception, il n'y en a pas. Il suffirait de les multiplier et nous aurions les réponses factuelles à toutes les questions qui agitent la société française. De quoi sont morts les gens, que ce soit les morts attribués au covid ou au vaccins. Nous serions fixés. Il semblerait que ces gens aient peur de la vérité de ce que ces autopsies pourraient révéler, comme tend à le montrer l'exemple allemand...

Article : les autopsies confirment....

Pour que la blessure du peuple français puisse guérir un jour, il est nécessaire et indispensable que les responsables soient jugés et que justice soit faite.  Sinon, ce serait comme des enfants violés qui verraient se promener leur agresseur en toute liberté. L'idée même est insoutenable. Mais ces gens ont faire que violer une jeune fille ou un enfant, qui est certes traumatisé - peut-être à vie, mais il est en vie. Ces gens ont tués des milliers de personnes. 

Et ce n'est pas terminé.

Pour l'action extérieure, il serait judicieux, si nous en avons l'opportunité, d'interroger les candidats à l'élection présidentielle à ce sujet. 

Et pour l'attitude intérieure, il serait utile, à mon avis, de bien prendre la mesure de ce à quoi nous avons affaire. Tant que nous penserons que tout de mêmes, ces gens ont fait de leur mieux, qu'ils n'ont pas fait exprès, que ce n'est pas si grave, tant que l'enfant se donne toutes sortes d'excuses pour ne pas condamner ses parents maltraitants, il ne peut s'en séparer. Il faut que nous les reconnaissons pour ce qu'ils sont, des assassins, parce que c'est comme ça qu'on appelle quelqu'un qui tue des gens. 

Et on le sait que les vaccins tuent des gens. Si un péquin lambda comme moi le sait, ils le savent aussi.  Et pourtant, ils continuent d'intimider les gens pour qu'ils se fassent vacciner... 

Ces gens et leurs complices sont en train de se mettre un karma terrible sur leurs épaules... 

En conclusion, j'attire l'attention sur le fait que Arnaud Upinsky n'est pas le seul intellectuel à voir désormais les choses sous l'angle criminel. 

L'avocat Maitre Prigent ci-dessous est du même avis. De même, Jean-Dominique Michel dans une intervention récente déjà mentionnée que je publie à nouveau :

"….Le grand éclairage qui manque, c'est un éclairage criminologique. C'est-à-dire qu'on est dans des logiques de crimes organisés. Alors nous qui connaissons le domaine de la santé, on sait que ce n'est pas nouveau. Le fameux livre de Peter Gotzsche paru en 2014, primé par l'Association Médicale Britannique, des médecins britanniques ont donné un prix à cet ouvrage, s'appelle Remèdes mortels et crime organisé... et montre que les modèles industriels auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui ont les mêmes caractéristiques que la mafia : la corruption, la distorsion de la science, l'intimidation de ceux qui vont rappeler comment sont les choses..."

revoir l'article

Le temps de la Justice arrive...

Le temps de la Justice arrive...

Quelques jours plus tard :

La vidéo d'Arnaud Upinsky a disparu ; cela m'interroge.

Retour à l'accueil