Un élément du chapitre 26 de La Vie Divine de Sri Aurobindo a attiré mon attention. C'est à propos de l'intuition et l'extrait cité se situe page 1000 ! Voici le paragraphe en question :

Dans la transformation par le Mental supérieur, le sage et le penseur spirituel trouveront leur accomplissement total et dynamique; la transformation par le Mental illuminé apportera une réalisation similaire au voyant et au mystique illuminé, à ceux dont l’âme vit dans la vision et dans une perception, une expérience directes; car c’est de ces sources plus hautes qu’ils reçoivent leur lumière, et s’élever jusqu’à cette lumière et y vivre, c’est monter vers leur empire natal.

Mais ces deux étapes de l’ascension ne peuvent connaître toute leur puissance souveraine et trouver leur propre plénitude unifiée qu’en se référant à un troisième niveau; car c’est des sommets plus élevés où demeure l’être intuitif qu’ils tirent la connaissance pour la changer en pensée ou en vision et la faire descendre en nous pour la transmutation du mental.

L’intuition est un pouvoir de conscience plus intimement proche de la connaissance originelle par identité, car elle jaillit toujours et directement d’une identité cachée.

Il faut, en effet, que la conscience du sujet rencontre la conscience de l’objet et la pénètre, qu’elle voie ou sente la vérité de ce qu’elle touche ou qu’elle vibre avec elle, pour que l’intuition jaillisse du choc de la rencontre, comme une étincelle ou un éclair; ou il faut que la conscience, même sans cette rencontre, regarde en elle-même et sente directement et intimement la vérité ou les vérités qui s’y trouvent et prenne ainsi contact avec les forces cachées derrière les apparences; alors ce jaillissement d’une lumière intuitive peut aussi se produire; ou encore, il faut que la conscience touche à la réalité spirituelle des choses et des êtres ou à la Suprême Réalité et qu’elle s’unisse à elle par ce contact, pour que l’étincelle, l’éclair ou la flamme d’une perception intime de la vérité s’allume dans ses profondeurs.

Cette perception profonde est plus qu’une vision, plus qu’une conception; c’est le résultat d’un contact pénétrant et révélateur qui apporte avec lui la vision et la conception comme des parties de lui-même ou comme ses conséquences naturelles.

Une identité cachée ou dormante, et qui ne s’est pas encore réveillée, se souvient pourtant et transmet par l’intuition son propre contenu et l’intimité de son sentiment ou de sa vision des choses, la lumière de sa vérité, sa certitude irrésistible et automatique.

Commentaire personnel :

Dans ce même chapitre, Sri Aurobindo avait au préalable expliqué qu'au-dessus de notre mental ordinaire, il y avait le mental supérieur, le mental du penseur capable d'avoir de concevoir la vérité, de percevoir la force et la vérité des idées... 

Au-dessus, au niveau du mental illuminé la Pensée n'est plus nécessaire car la vérité des choses est vue directement.

Plus haut encore se trouve le plan de conscience du mental intuitif et ce qui m'a intéressé c'est que nous nous interrogeons beaucoup sur la nature de l'intuition et que c'est un mode de connaissance si fort, que parfois, nous le reconnaissons que nous sommes touchés, traversés par ces éclairs de lucidité. 

Et ce qui m'a beaucoup surpris dans l'extrait que j'ai publié en rouge, c'est que Sri Aurobindo explique que la rencontre, le choc de la rencontre  peut faire jaillir l'intuition. Jamais je ne m'étais dit que l'intuition pouvait fonctionner ainsi. 

En outre, j'ignorais aussi que cela pouvais aussi se passer pour un processus intérieur, quand nous observons quelque chose en nous-mêmes. Je n'y avais jamais pensé. 

Ainsi, en quelque sorte, quand nous sommes confrontés à une question personnelle nous pouvons en quelque sorte, "appeler l'intuition" pour avoir la réponse. 

Simplement savoir que cette possibilité existe ouvre une porte dans la conscience. 

Voilà, quelque chose en moi a dressé l'oreille avec ce point, je voulais semer cette graine dans la conscience collective. Peut-être qu'elle poussera quelque part... ❤️

Centre du Mental Intuitif

Canna X generalis L. H. Bailey (Cannaceae)

Balisier

 

« Pour nous, une humanité nouvelle signifie l'apparition et le développement d'un type ou d'une race d'êtres mentaux dont le principe de mentalité ne sera plus un mental dans l'Ignorance qui tend vers la connaissance et qui, même dans sa connaissance, reste lié à l'Ignorance, ni un type d'être qui tend vers la Lumière sans en être le possesseur naturel, qui est ouvert à la Lumière sans être l'habitant de la Lumière, qui n'est pas encore un instrument perfectionné, pas encore conscient de la vérité et délivré de l'Ignorance.

Cette humanité nouvelle, au contraire, posséderait déjà ce que nous pourrions appeler un "mental de Lumière", un mental capable de vivre dans la vérité, capable d'être conscient de la vérité et de manifester une connaissance directe dans sa vie au lieu d'une connaissance indirecte. »

Sri Aurobindo

Sri Aurobindo – La Manifestation Supramentale

Retour à l'accueil