Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

Un ami a attiré mon attention sur cette interview de deux juristes par rapport à la situation actuelle, première vidéo sur l'actualité depuis un mois, ce qui, entre parenthèse, montre qu'il est possible de vivre très bien sans être connecté aux infos... 

Quelques remarques :

La situation semble calamiteuse, cependant ma première réaction est de partager cet extrait d'une lettre de Sri Aurobindo à Dilip :

[...] Je sais, et j’en ai fait des centaines de fois l’expérience, qu’au-delà des ténèbres les plus sombres, il y a pour celui qui est un instrument divin la lumière de la victoire de Dieu. Je n’ai jamais voulu avec force et persistance que quelque chose arrive dans le monde – je ne parle pas de choses personnelles – sans que cela finisse par se produire, même après un retard, une défaite ou même un désastre.

Il y eut un temps où Hitler était victorieux partout, et il semblait certain que le joug noir de l’Asoura allait être imposé au monde entier ; mais où est Hitler à présent et où est son règne ? Berlin et Nuremberg ont marqué la fin de ce terrible chapitre de l’histoire humaine. D’autres ténèbres menacent d’assombrir ou même d’engloutir l’humanité, mais elles aussi finiront comme ce cauchemar a fini. 

Lettre de Sri AUROBINDO à Dilip, 20 octobre 1946.

Ensuite, j'aimerais attirer l'attention sur le fait que Mère a souvent fait remarquer que les vibrations supramentales, les vibrations de la Force nouvelle, du Nouveau pouvoir... se transmettent d'autant mieux et sont d'autant plus efficace que nous gardons notre conscience, calme, immobile, impersonnelle, neutre, égale... 

Elle employait des mots différents pour décrire l'état, mais cela revenait souvent à cela ; dès que nous ajoutions quelque chose de personnel, une réaction, une préférence et que nous sortions de cette égalité impersonnelle, de cette neutralité... cela baissait d'autant l'efficacité de l'action de la Force.

Cela m'interpelle beaucoup car cela a fait naître en moi depuis quelque temps une sorte de sentiment d'opposition apparente entre l'action extérieure et l'action intérieure.

À l'extérieur, surtout avec tout ce qu'il se passe, on nous demande d'agir, de nous révolter, de nous indigner, de ne pas nous soumettre au point parfois d'en faire parfois un slogan politique : France Insoumise... 

Alors que pour le travail intérieur, il a été expliqué en long, en large et en travers que la solution la plus simple et la plus indispensable était de se donner-soumettre à la Volonté divine, que c'était la résistance qui provoquait les catastrophes, et même qu'il est nécessaire d'être tout à fait tranquille, égal et neutre pour laisser la Force agir aux mieux...

Une première interprétation nous porte à dire que les gouvernements ne cessent de jeter de l'huile sur le feu, d'attiser la colère,  l'inquiétude, la dépression, le chaos... précisément pour retarder l'avènement de ce nouveau monde supramental de vérité et d'harmonie. 

J'en viens parfois à me dire que, dans notre monde extérieur de mensonge, même les solutions proposées sont fausses, comme si nous étions encore dans l'illusion qu'il s'agit de rafistoler de vieilles institutions moribondes...

Ensuite et surtout, et c'est sans doute encore plus troublant pour notre conscience actuelle, Mère a aussi expliqué que MÊME POUR LES ACTIONS EXTÉRIEURES, quand Elle travaillait sur le monde, que la Force est plus efficace quand elle n'est mélangée avec aucune réaction personnelle, quand Mère restait tout à fait égale, immobile, neutre...

Comment comment ? ? ? Il est en train de se passer ce que nous voyons et il faudrait rester neutre ? ? ? 

Pour le dire autrement, il ne s'agit pas de rester neutre au sens où nous l'entendons, il s'agit de prendre conscience qu'avec nos forces humaines c'est très difficile de lutter contre une telle malveillance, que la meilleure solution est de laisser passer au coeur même de notre Humanité, la Force divine, la Lumière divine, la Conscience divine, la Grâce divine.... et que pour ça, autant qu'il nous est possible, il est préférable de devenir égal, calme, immobile, transparent, neutre, impersonnel... 

Ce que Mère nous explique, c'est que chaque fois que nous ajoutons une réaction personnelle, une pensée, une opinion sur ce que cela devrait être, l'Action de cette Force divine pure et parfaite perd de son efficacité, de son ampleur par ce qu'alors, elle se mélange à notre inconscience et notre ignorance. 

En conclusion, si nous parvenons à regarder  les événements en ayant la certitude que ce n'est qu'une apparence, que tout cela va passer et sans être troublé par rien, ce sera une grande victoire anonyme pour la conscience collective...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article