Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

Je vous propose de partager une réflexion qui m'est venue à propos de la réforme de la constitution et l'instauration du RIC proposée par Marine Lepen. À ma grande surprise, cette mesure démocratique phare a fait l'objet d'une vive attaque par le journaliste de France Inter qui a rappelé la jurisprudence Hauchemaille du Conseil Constitutionnel, dont je n'avais jamais entendu parler. 

Voir à partir de 54 minutes...

Voir à partir de 54 mn

Par acquis de conscience, je suis allé écouté l'intégralité de la conférence de presse de Marine Lepen sur la question démocratique de son programme.

Toute la première partie est consacrée au bilan de la situation, elle aurait pu rajouter la mainmise de l'oligarchie industrielle et financière sur les médias et le problème des sondages. 

Alors je suis me suis renseigné sur cette jurisprudence et j'ai effectivement vu qu'une série de constitutionnalistes étaient montés au créneau pour attaquer cette mesure du programme de Marine Lepen. 

Entre parenthèse, le droit étant souvent une question d'interprétation, ce serait fort utile que d'autres juristes attaquent sur le fond cette jurisprudence et que Marine Lepen soit particulièrement préparée pour répondre à cette question lors du débat de mercredi. 

Mais je n'avais toujours pas la solution à mon problème : comment est-ce possible que l'idée même du référendum soit si violemment attaquée ?

Et coïncidence, Alexis Cossette dans son dernier live explique quelque chose à propos du principe de la fenêtre d'Overton, dont je n'avais jamais entendu parler. 

Pour résumer, la fenêtre d'Overton est un procédé qui consiste à modifier, la grille de lecture, la grille d'interprétation, pour petit à petit faire passer des idées inacceptables et inversement pour rendre inacceptable des idées tout à fait admises. 

Et Alexis donne l'exemple du référendum, qui est l'exercice même de la démocratie, devient petit à petit quelque chose de négatif, de dangereux, d'extrême droite...

Ne nous laissons pas intimider par cette tentative de manipulation mentale. Je vous invite vraiment à regarder cette émission d'Alexis parce qu'il explique vraiment mieux que moi et il donne des clefs de compréhension absolument nécessaires à notre émancipation, individuelle et collective. 

Si nous ne comprenons pas, il n'y a aucun espoir car jamais l'ignorance n'a rendu qui que ce soit de libre. 

Le tollé contre cette mesure de Marine Lepen d'instaurer le référendum et le RIC est la preuve que les mondialistes craignent avant tout... les peuples. 

Si ces gens ont peur de nous, c'est pour ça qu'ils luttent de façon si farouche contre l'idée même du référendum. 

D'abord, cela me rappelle une terrible interview de Ségolène Royale à la BBC qui en dit long sur le respect de la volonté populaire par la "gauche" mondialiste dont Emmanuel Macron n'est que le représentant actuel. Cette seule minute devrait suffire à nous convaincre du mépris de ces gens-là pour la démocratie et la souveraineté populaire. 

Des référendums européens à la situation internationale :

En ensuite, Pour rappel, il me revient en mémoire, une conférence de François Asselineau à Bordeaux dans lequel il énumérait la liste des référendums ayant donnés des résultats contraires à ceux attendus par l'oligarchie européenne. Et bien, systématiquement la volonté populaire a été bafouée et soit les peuples ont été sommés de voter à nouveau, soit leur vote a purement et simplement été mis au panier.

Ainsi, avec cette jurisprudence Hauchemaille, nous réalisons que les mondialistes ont pris grand soin de verrouiller le système de l'intérieur afin de tenter d'empêcher toute possibilité d'émancipation. Ces gens-là sont sans scrupules et il serait vraiment utile d'entendre les juristes patriotes sur le sujet. 

C'est douloureux de perdre ses illusions mais sans doute faut-il que nous ayons la preuve irréfutable de la corruption complète de toutes nos institutions. 

Soit dit en passant, s'ils cherchent à nous impressionner par leur puissance, rien ne nous oblige à nous laisser impressionner. D'autres forces bien supérieures à la leur sont à l'oeuvre dans ce combat. Pour ceux qui croient en l'existence des forces spirituelles, revoir en particulier l'extrait de L'Agenda du 10 juin 1972 publié dans un article précédent. Revoir l'article

Pour revenir à notre plan d'existence, il serait utile d'approfondir la question entre légalité et légitimité. Rappelons qu'en sont temps, cacher Anne Franck était illégal ! 

Et puisque Sri Aurobindo nous a dit aussi que seul le tout pouvait comprendre la partie, il est toujours utile d'élargir son sujet, de voir le lien entre l'individuel et le collectif, l'individuel et l'universel.

L'interview ci-dessous, de Pierre-Antoine Plaquevent du blog Stragégika nous offre la possibilité de resituer l'élection française par rapport au contexte international. Il nous montre clairement le combat actuel entre la branche mondialiste incarnée par l'Occident, l'Otan, l'Ukraine, Emmanuel Macron... et la branche Patriote incarnée par Donald Trump, Vladimir Poutine, Marine Lepen....

Sentiment que cette élection est une croisée des chemins entre deux visions du monde et de l'homme. 

À regarder l'histoire récente des passassions de pouvoir entre Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron, j'ai l'impression que cette fois-ci, c'est notre dernière chance d'éviter le pire. 

Évidemment, si Macron est élu, la terre ne va pas s'arrêter de tourner et si Marine Lepen est élue, tout ne va pas devenir rose bonbon et elle va se retrouver avec tout l'état profond français et mondialiste contre elle, comme Trump en son temps et comme Poutine actuellement. Les chiens de garde vont se déchainer et ce sera difficile, mais il reste un espoir de redressement alors qu'avec Macron, c'est la certitude que nous allons descendre encore plus profond dans la destruction et cette forme moderne du totalitarisme. Je n'en ai absolument aucun doute. 

Avec Macron, pour ne donner qu'un seul exemple, il l'a déjà laissé entendre, les injections expérimentales pourraient devenir obligatoires pour tous, y compris pour les enfants de 5 à 11 ans, qui nous ne savons ne risquent rien. 

Et la vision de Sri Aurobindo dans tout ça ?

Sauf erreur de ma part, Sri Aurobindo a clairement affirmé que l'humanité avançait vers son unité, mais non comme l'envisage les mondialistes avec un état mondial (souvent dénoncé par Sri Aurobindo) mais par une confédération de nations libres.

Lien vers le PDF de L'Idéal de l'Unité Humaine

Satprem, dans une lettre publiée dans  L'Agenda du 21 juin 1967, après avoir évoqué la situation de l'Inde, du Pakistan, termine par ceci : 

Ici la Russie assagie et l'Amérique assagie, et la terre apeurée, prendront conscience qu'ils doivent eux aussi entrer dans une confédération des nations de la terre et que le destin d'une nation est inséparable du destin de toutes les autres nations.

Et l'ordre rentrera dans la maison. L'homme pourra se préparer à une plus vaste aventure.

Dans la vidéo ci-dessous, voici ce que dit Idriss Aberkkane à partir de 42 mn 42 :

La France, pour Zbigniew Brzezinski, le politologue américain qui a écrit Le Grand Échiquier, était le cœur d'un mouvement mondial qui était l'éveil politique.

Brzezinski écrit dans Le Grand Échiquier en 1997, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la majorité de la population mondiale est éveillée politiquement. C'est une menace. Évidemment pour lui c'est une menace, c'est aussi une opportunité. Et pour lui, ce phénomène est né avec la France.

Pas avec l'indépendance américaine dont il se foutait. Je te rappelle qu'en 1812, les Américains ont cramé la Maison Blanche, à l'époque elle s'appelait le Manoir Présidentiel, il a fallu la repeindre parce qu'elle était cramée et c'est pour ça qu'on l'appelle la Maison Blanche. (…) Tout le monde se foutait des États-Unis.

La France par contre, qu'elle fasse la révolution, et les années naoléonniennes qui ont suivi, c'était l'éveil politique. (…)

C'était la France qui était sensé être le pays leader de l'éveil politique. Rien de moins. Le pays leader de l'éveil politique. (…)

Maintenant, la France est tombée dans une infantilisation politique abominable, on ne peut pas dire d'autres mots, abominables, qui est historiquement, le début de sa mort intellectuelle selon moi.

Et dans le lien ci-dessous, j'ai noté cette phrase : L’auteur est animé par la crainte d’alliances que la France et l’Allemagne pourraient être tentées de conclure chacune de leur côté avec la Russie, celle-ci demeurant avec la Chine, le grand rival potentiel des États-Unis en Eurasie.

Conclusion :

Ainsi, nous voyons clairement que cette élection présidentielle, particulièrement celle-ci, s'inscrit dans un contexte beaucoup plus général que la simple situation en France. 

Certes, le plan des mondialistes est à l'oeuvre depuis longtemps mais il avançait caché, nous le peuple n'en avions pas clairement conscience. Maintenant, il faut être aveugle et sourd pour le nier et cette élection nous offre l'opportunité, peut-être unique, de dire : nous n'en voulons pas !

Ou pour être plus précis : entre le projet mondialiste incarné par Macron et qui implique la destruction des états nations, nous pouvons préférer le projet mondialiste incarné par Marine Lepen, et apparemment Sri Aurobindo, qui veut restaurer et garantir la liberté des peuples et des nations. Y'a nuance... 

« Si vous voulez la Liberté, soyez fiers de votre Pays ; si vous voulez la Démocratie, accrochez-vous à votre souveraineté et, si vous voulez la Paix, aimez votre Nation. Les dirigeants sages considèrent toujours le bien de leur propre Peuple et de leur propre pays comme prioritaire. L'avenir n'appartient pas aux mondialistes, l'avenir appartient aux patriotes ; l'avenir appartient aux nations souveraines et indépendantes qui protègent leurs citoyens, respectent leurs voisins et honorent les différences qui rendent chaque pays particulier et unique. » 

Donald J. Trump à la tribune de l'ONU, le 24 septembre 2019.

Deux jours plus tard, je trouve cet article à propos d'une réponse de Pierre Gentillet à propos de la réforme de la constitution par l'article 11.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article