Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

11 février

Seigneur Suprême, apprends-nous à être silencieux, afin que dans le silence nous puissions recevoir Ta force et comprendre Ta volonté.

Passiflora incarnata – Fleur de la Passion – Silence

Une fleur extraordinairement belle dont j'ai pu ressentir la vibration à Auroville, sur la terrasse de Citadines...

16 février

Dans cinquante ans, le monde, toute la partie réceptive (je ne dis pas intellectuelle, je dis réceptive), toute la partie réceptive du monde sera comme englobée – pas «englobée»: ABSORBÉE par la puissance de la pensée de Sri Aurobindo.

Ceux qui le sont maintenant, ils ont l’avantage d’être les premiers. Voilà tout.

(silence)

Tu sais, c’est très intéressant : la majorité des hommes vivent en arrière; il y en a un bon nombre (et ce sont les plus intéressants) qui vivent dans le moment présent ; et il y en a (peut-être un nombre infinitésimal) qui vivent en avant. Voilà.

Moi, j’ai l’impression – j’ai toujours l’impression quand je regarde les gens et les choses, de faire marche arrière ! (Mère fait te geste de se retourner). Et je sais (ce n’est pas même «je sais» ni «je sens», ce n’est pas cela), je SUIS – je suis en avant. Dans ma conscience, je suis en l’an 2000. (*) Alors je sais comment ce sera et... (Mère rit) c’est très intéressant!

(long silence)

Les trois quarts de l’humanité sont périmés.

(*) Note personnelle : Mère est bien modeste, même en 1972, Elle était plutôt en avance de 100 ans, et encore. Il suffit de penser à toute la conscience supramentale qu'elle avait fait descendre dans son corps pendant que nous en sommes encore à balbutier pour avoir un contact conscient avec notre psychique. 

Ensuite, Mère dit quelque chose d'intéressant par rapport à la Synthèse des Yoga et termine avec deux citations de Sri Aurobindo :

La Synthèse. Pour moi, de toutes celles que j’ai lues, c’est celle qui m’a aidée le plus. C’est d’une inspiration très haute et très universelle dans le sens que pendant longtemps ce sera nouveau.

*

«Je n’ai jamais vu qu’une volonté de moi pour un événement important dans la conduite des affaires du monde ait échoué finalement, bien que les forces mondiales puissent prendre longtemps pour la réaliser.»

(October, 1932)
On Himself, XXVI.55

*

«Je n’ai jamais eu de volonté forte et persistante pour que quelque chose arrive dans le monde (je ne parle pas de choses personnelles), sans que cela se produise finalement, fût-ce après un retard, une défaite ou même un désastre.» (19.10.1946)

(19.10.1946)
On Himself, XXVI.169

23 février

 

La vie sur terre est essentiellement le champ du progrès, et que la vie est courte pour tous les progrès à faire!

Perdre son temps à rechercher la satisfaction de ses désirs mesquins est pure folie. Le vrai bonheur est possible seulement quand on a trouvé le Divin.

*

La presque totalité des misères humaines viennent du fait que presque toujours les hommes sont convaincus qu’ils savent mieux que le Divin ce qu’il leur faut et ce que la vie doit leur donner...

*

Seigneur Suprême, Perfection que nous devons devenir, Perfection qu’il nous faut manifester.

Ce corps ne vit que par Toi et Te répète :

«Ce que Tu voudras 
Ce que Tu voudras»

jusqu’au jour où il le saura automatiquement parce que sa conscience sera totalement unie à la Tienne.

26 février

Il faut commencer par obtenir le silence à volonté: à n’importe quel moment, obtenir le silence. Ça, je crois que c’est le point de départ.

Il s'en suit une conversation entre Satprem qui ne trouve pas ça trop facile et Mère qui donne quelques conseils et partage son expérience avant de conclure, c'est magnifique :

Vraiment, je crois que c’est la sensation de l’impuissance d’un bébé, tu comprends ? Mais ce n’est pas une chose «pensée», «voulue» : c’est tout à fait spontané. Et alors, de ça, on passe dans un état... (Mère ouvre les mains dans un sourire béatifique).

Tant qu’il y a cette sensation de quelqu’un qui veut, quelqu’un qui fait, tout cela, c’est inutile... (même geste, mains ouvertes dans un sourire).

Ce qu'il y a de magnifique et de très particulier dans ce yoga, et nous ne le comprendrons jamais assez bien, c'est que cela ne repose par sur nos qualités, nos compétences, nos forces, nos prouesses, nos disciplines, nos pratiques... mais sur notre capacité à nous donner.

Mère avait accès à tous les dieux, tous les pouvoirs et tout lui a été retiré pour qu'Elle trouve et fraye le chemin d'en bas, celui qui serait accessible à l'humanité...

Alors on comprends que tout le monde peut le faire, du moment que l'on se donne et s'abandonne au Divin, à la Conscience divine, à la Mère divine...

Operculina turpethum – Rose des bois – Gratitude intégrale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article