Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

La finance est sans doute l'un des sujets les plus ardu, pour rester poli. Ici, les deux interlocuteurs, Olivier Delamarche et Philipe Béchade sont étonnement pédagogiques. Leur discours passe très bien et ils posent plusieurs hypothèses pour les semaines et les mois à venir.

L'une d'entre elle concerne l'effondrement, la désintégration de l'euro alors que dans une autre ils évoquent la tentative de disparition du cash. En tout cas, ils expliquent très bien les impasses dans lesquelles se sont enfermés les dirigeants, cela en serait presque savoureux de les voir à ce point englués, sauf si, au final, c'est avant tout la classe moyenne qui va trinquer. 

Dans la partie avec les réponses aux questions, j'ai noté avec une certaine surprise, que selon eux, les référendums en Ukraine visant à rattacher certains territoires à la Russie pourrait mettre de l'huile sur le feu en ce sens que jamais les occidentaux n'accepteront cela. Je n'avais pas envisagé ce point de vue.

Pour ma part, j'imaginais que les occidentaux seraient mis devant le fait accompli et qu'ils n'auraient pas les moyens de s'y opposer. Puisque Macron vocifère à l'ONU, il est probable qu'il ne fera rien. 

Anecdote savoureuse au passage, quand Biden fait son discours, 100 % des sièges sont occupés à l'ONU pour l'écouter et seulement 25 % lorsqu'il s'agit de Macron. Ainsi, les 3/4 de la planète ne daigne même plus écouter le président français.  

 

Et puis, ces histoires d'argent me rappellent toujours certaines paroles de Mère dans l'Agenda.

Agenda du 21 mars 1956

L’âge du Capitalisme et des affaires tire à sa fin.

Mais l’âge du Communisme aussi va passer. Car le Communisme tel qu’il est prêché n’est pas constructif, c’est une arme de combat pour lutter contre la ploutocratie. Mais quand la bataille est terminée, les armées sont licenciées faute d’emploi, et le Communisme, n’ayant plus d’utilité, se transformera en quelque chose d’autre qui exprimera une plus haute vérité. Cette vérité, nous la connaissons et c’est pour elle que nous travaillons afin qu’elle puisse régner sur la terre.

Commentaire : je me suis souvent demandé ce que Mère voulait dire. D'instinct, je me demande si cette vérité ne tournerait pas autour de la mise en commun de certaines ressources stratégiques, de la fraternité, d'un pouvoir citoyen... des choses comme ça. 

*

Dans l'Agenda du 19 octobre 1963, soit il y a 59 ans, Mère revient sur une conversation dans laquelle Sri Aurobindo lui a dit que pour que l'oeuvre divine se fasse sur la terre, il fallait conquérir trois pouvoirs, le pouvoir sur la santé, le pouvoir sur l'argent, le pouvoir sur le gouvernement. Et Mère ajoute ceci :

"Et Sri Aurobindo m'a dit que, probablement les deux, santé et argent céderaient ensemble ; peut-être la santé d'abord et l'argent après mais pas avec une grande différence."

Commentaire : je ne peux m'empêcher de penser à Louis Fouché qui a souvent expliqué de façon magistrale la destruction programmée de l'hôpital public et à Jean-Dominique Michel qui explique si bien la corruption systémique du milieu médical.  

Quant à l'effondrement du pouvoir financier, avec la dédolarisation, la chute de l'euro, les crises financières à répétitions, aussi bien que les recherches diverses sur les monnaies alternatives, il me semble que tout indique que la prophétie de Sri Aurobindo-Mère est en train de se réaliser, sous nos yeux.  

*

Dans L'Agenda du 3 mai 1969, Mère revient une nouvelle fois sur cette Nouvelle conscience descendue sur terre pour aider l'humanité à évoluer en servant de mentor, en envoyant des images pour faire comprendre, etc.

Il y a deux choses.

D'abord, elle (la nouvelle conscience) ne comprend pas du tout ce que nous voulons dire, l'importance que nous donnons (ça, pas du tout) à l'argent ; pour cette conscience, c'est une bouffonnerie ; l'argent, ce système, avoir inventé ce système-là, que l'on ne peut pas faire quelque chose sans tirer un billet, vraiment c'est pour elle une bouffonnerie.

C'est drôle, je m'aperçois tout d'un coup que l'être psychique (geste dominant, derrière)... l'être psychique, il est presque comme un témoin, il assiste à toute l'évolution des choses et il sait (il comprend les raisons profondes, il sait comment les choses sont) ; et c'est dans le corps que cette Conscience est tellement active, et alors chaque fois que le corps continue les petites habitudes du temps où il y avait un mental, un vital, vraiment ça lui paraît une bouffonnerie.

Et l'attitude vis-à-vis de l'argent, c'est comme...

La mort, la nourriture et l'argent, cette Conscience a l'impression que ce sont les trois choses qui sont «formidables» dans la vie humaine, que la vie humaine tourne autour de ces trois choses – manger, (riant) mourir et avoir de l'argent –, et les trois, pour elle, ce sont... ce sont des inventions passagères qui sont le résultat d'un état qui est tout à fait transitoire et qui ne correspond pas à quelque chose de très profond ni de très permanent.

Voilà son attitude. Et alors, elle apprend au corps à être autrement.

*

Agenda du 25 mars 1970

Ce que l'on pourrait appeler le «règne de l'argent» tire à sa fin. Mais la période de transition entre l'arrangement qu'il y avait dans le monde jusqu'à présent et celui qu'il va y avoir (dans une centaine d'années, par exemple), cette période-là va être très difficile. Et elle L'EST.

Commentaire :

Comment se passera la transition entre le système financier que nous connaissons et le nouveau système ? Dans l'état actuel de la mentalité humaine, cela me semble encore prématuré d'envisager un monde sans argent, mais notez que Mère parle d'une centaine d'année, soit 2070. D'ici là, il va s'en passer des révélations.

Et en attendant, l'influence de l'argent sur l'humanité devrait décroitre au fur et à mesure que grandit l'influence de cette nouvelle conscience. 

Et puis elle a une façon vraiment délicieuse de remettre en cause ce qui pour nous est encore d'une très grande importance. Vraiment, cela aide à relativiser les événements à venir... 😊

Finalement, dans cet immense chaos, dans cet immense gâchis, j'en viens à me demander si cette gabegie financière des gouvernants qui jètent l'argent par les fenêtres et amènent les États à la ruine... n'est pas le moyen le plus rapide pour cette fameuse transition. 

Je ne sais pas, nous verrons... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article