Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

J'ai beaucoup aimé cette interview de Didier Maïsto par Idriss Aberkane. 

D'abord, j'ai reconnu les qualités propres au génie français évoqué par Mère : la clarté dans la pensée et dans l'expression. Ça, ce sont des qualités auxquelles je suis très sensible.

Ensuite, contrairement à un François Asselineau qui parfois multiplie les détails historiques et énumère les capitales, ici, nous sommes avec un style bien plus percutant, c'est un plaisir de les écouter. 

Par ailleurs, même si le sujet de la corruption des médias est de plus en plus connu, Didier Maïsto évoque l'affaire édifiante d'Altice, dont j'ignorais tout, et qui est toujours en cours, après 10 ans de procédure et trois juges d'instruction. On croit avoir fait le tour d'un sujet et on découvre encore autre chose.  

Et enfin, pour résoudre un problème, quel qu'il soit, la première étape est de bien comprendre l'ampleur de ce problème. Ensuite, il convient de commencer à réfléchir aux solutions. Pensée, parole, action semble être le processus de création universelle. Plus la conscience collective sera imprégnée du problème que constitue les médias et plus elle commencera à penser aux solutions, plus celles-ci auront tendance à se manifester. 

Ensuite, une nouvelle un peu douloureuse sur le procès perdu par France Soir contre Google. La courte intervention de l'avocat explique les tenants et les aboutissants et à l'avantage de montrer la corruption du milieu judiciaire, sa complaisance avec les instances au pouvoir. Et ça, au final, cela pourrait se retourner contre eux, en appel. Nous verrons. En tout cas, si France Soir est si lourdement condamné en première instance, c'est une preuve que ce média dérange vraiment, et ça, c'est bon signe. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article