Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

Je reconnais ne plus suivre avec beaucoup d'assiduité toutes les informations concernant la COVID et les injections. Aux dernières nouvelles, c'est Ursula von der Leyen qui a quelques soucis à ce faire avec une commission d'enquête. 

Ceci dit, regarder la question sous l'angle juridique est presque révoltant au regard de la maltraitance imposée aux enfants avec le port du masque et les injections. 

Dans la vidéo du CSI du 30 juin 2022, Hélène Banoun revient sur la décision de la FDA d'autoriser les injections pour les enfants de 6 mois à 5 ans.

C'est vraiment très fort et cela me semble important d'être capable de regarder en face cette réalité douloureuse. 

Voir la vidéo d'Hélène Banoun

Si la colère et la haine ne servent à rien, il me semble tout de même que l'un des problèmes à résoudre pour les peuples tourne autour de la maxime de Jean de la Fontaine :

Selon que vous serez puissant ou misérable

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. 

Tant que règnera l'injustice et que ces élites criminelles continueront de jouir de l'impunité pour tout le mal qu'elles font, j'ai bien peur qu'elles continuent encore et encore. Par quel miracle, tout à coup, se mettraient-elles à défendre l'intérêt des peuples ?

Maintenant, faut-il s'en prendre aux élites corrompues ou à la naïveté imbécile des peuples qui se laissent si facilement embobiner et pense encore que ces gens-là font de leur mieux, dans une situation difficile... 

Si le crime de parjure était institué, le crime de haute trahison clairement défini avec les moyens effectifs de les faire respecter, sans doute l'oligarchie aurait moins les coudées franches pour accomplir ses méfaits.   

Mais Sri Aurobindo nous a expliqué qu'aucune règle morale, aucun changement des institutions ne serait suffisant et que le changement attendu dans l'humanité doit être avant tout un changement intérieur, un changement de conscience. 

L'idéal serait qu'en chacun, la Conscience s'éveille, et avec Elle, un discernement naturel et spontané de la vérité. Alors, plus aucun politicien, plus aucun oligarque, plus aucun journalistes ne pourra jamais plus nous raconter des histoires, parce que, sur le plan vibratoire, nous le sentirons. 

Mère nous a dit que le mensonge avait une vibration très spéciale qui ressemble à une intense trépidation. Et ce qui est admirable, c'est que le mental, l'émotionnel, le vital peut se laisser tromper parce que cette trépidation n'est pas perçue, alors que la conscience du corps, la conscience des cellules ne s'y trompe pas, et la perçoit très clairement. Au final disait-elle aussi, seul le corps peut savoir. 

Nous pouvons commencer par une simple allergie au mensonge, quelque chose qui nous démange, nous fait éternuer, et puis la maladie bienheureuse grandit petit à petit jusqu'à un intolérance totale, quelque chose que l'on ne supporte plus. Augmenter la proportion de la vérité disait Mère. 

En attendant, il faut tenir, tenir bon, garder son calme et son sang froid : le vent de la tempête est là et tout ce qui n'est pas construit sur les bases saines et solides de la vérité va s'effondrer. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article