Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pascalemmanuel

La vérité vous rendras libres, la formule de Jésus de Jean 8.32 est célèbre et me trotte dans la tête depuis un moment. 

J'ai commencé par remarquer que Jésus n'a pas dit Je vous rendrai libres, Mon Père qui est au ciel vous rendra libres etc... mais la vérité vous rendra libres. Et puis je suis allé y voir de plus près et j'ai écarquillé les yeux car la citation en entier est :

« Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. »

Je vois deux aspects importants. 

1) Le plus fort, c'est la place de la parole, la parole divine, une parole de connaissance, une parole vraie, de vérité vraie. 

Cela va sans dire et cela va mieux en le disant que la parole divine peut se trouver aussi bien dans la Bible que dans tous les livres saints de toutes les traditions que dans le livre de la nature, pour qui sait la décoder.

Et plus intime et plus direct, il y a la parole directe que le Divin nous adresse par l'intermédiaire des signes de la vie ou directement dans notre conscience et notre coeur. 

2) Ensuite, il y a cette notion de fidélité que je reçois de trois façons. 

D'abord le souvenir du Divin, penser à Lui, croire en son existence, Le prendre en compte dans nos vies,  Lui donner la place centrale, être en relation avec Lui, etc. Dans notre société occidentale matérialiste, ce n'est pas si simple, nous n'avons pas été éduqué ainsi. Et pour ceux qui ont reçu une éducation religieuse il est bien difficile d'entendre quelque chose avec le bruit des rituels et les barrières des dogmes. 

Ensuite, une certaine obéissance, soumission. Parce que si l'on entends une parole divine et que nous continuons de faire le contraire, c'est se bercer d'illusions que de parler de fidélité. 

Et puis, cela me renvoie à une notion de droiture, de rectitude.

Ixora pavetta – Ixora – Droiture – Se montre telle qu'elle est, sans compromis.

Ceux qui ne sont pas droits ne peuvent profiter de l'aide de la Mère, car ils la détournent d'eux-mêmes. À moins qu'ils ne changent, ils ne peuvent espérer la descente de la Lumière et de la Vérité supramentales dans le vital inférieur et dans la nature physique ; ils demeurent enlisés dans la boue qu'ils ont eux-mêmes créée et ne peuvent progresser. Sri Aurobindo – La Mère

Se donner au Divin, se donner à la Mère, à la Shakti divine et Elle fera tout le travail... oui... mais manifestement, cela ne peut agir comme une panacée universelle. Si c'était si simple, cela saurait depuis le temps que les hommes cultivent la vie spirituelle sur terre et le monde ne serait pas dans cet état. Sans doute que cette note de Sri Aurobindo nous donne une clef. 

Rappelons-nous aussi qu'il y a trois mots védiques pour désigner la vérité.

Satyam, que l'on traduit par la vérité. Nous assistons à un déferlement de mensonges au sens propre du terme. Il y en a des kilomètres. 

Ritam que l'on traduit par droit, (et même droit au sens optique disait une note de Satprem). Là, c'est plus la fausseté, la manipulation, la tromperie, ce qui est tordu, des raisonnements pervers. Et c'est beaucoup plus vicieux qu'un banal mensonge.

Et il y a brihat qui est traduit par le Vaste, peut-être pour dire que la vérité est infinie...  

🪷

La parole divine, puisque Jésus est sensée l'incarner et qu'il nous demande d'y être fidèle, cette parole divine, c'est aussi ce qu'on appelle le Verbe. 

Leucanthemum superbum – Grande marguerite – Le Verbe Créateur – N'appartient qu'au Divin.

[Le Verbe Créateur] est le mot qui crée.

Il y a toutes sortes de vieilles traditions, des vieilles traditions hindoues, des vieilles traditions chaldéennes, où le Divin, sous forme de Créateur, c'est-à-dire sous Son aspect de Créateur, prononce un mot qui a le pouvoir de créer. Alors c'est cela...

Et c'est l'origine du mantra. Le mantra, c'est le mot prononcé qui a un pouvoir créateur. On fait une invocation, et il y a une réponse à l'invocation ; ou on fait une prière, et la prière est exaucée. Ça c'est le Verbe, le Verbe qui, dans le son... ce n'est pas seulement l'idée, c'est dans le son qu'il y a un pouvoir de création. C'est l'origine du mantra.

Dans la mythologie indienne, le dieu créateur est Brahmâ, et je pense que justement c'était sa puissance qu'on avait symbolisée par cette fleur, le "Verbe Créateur". Et quand on est en contact avec ça, les mots prononcés ont un pouvoir d'évocation, ou de création, de formation, ou de transformation – les mots... le son a toujours un pouvoir ; il a beaucoup plus de pouvoir que les gens ne le pensent. Entretien de Mère du 26 octobre 1955)

🪷

Et voilà que je commence à lire Satprem l'homme de l'espoir qui était sur une étagère depuis des semaines et que je découvre le chapitre 13 Le son des poètes, qui soit dit en passant me fait penser à tout autre chose que... de la poésie, car cela parle de la puissance d'incarnation du verbe, du son. 

Le chapitre commence très fort avec la traduction d'une lettre de Sri Aurobindo :

«Quant à l'immortalité, elle ne peut pas venir tant qu'il y a un attachement au corps – car c'est seulement en vivant dans la partie immortelle de notre être, qui n'est pas identifiée au corps, et en faisant descendre dans les cellules sa conscience et sa force, que l'immortalité peut s'obtenir.

Bien entendu, je parle des moyens yoguiques. Les savants déclarent maintenant qu'il est possible (théoriquement du moins) de découvrir des moyens physiques de surmonter la mort, mais cela signifie seulement une prolongation de la conscience actuelle dans le corps actuel.

À moins qu'il n'y ait un changement de conscience et un changement de fonctionnement, ce serait un bien piètre gain.»

Sri Aurobindo – Lettres, XXIV. 1234

Le diable cherche toujours à imiter le Divin. Nous voyons clair dans les projets transhumanistes d'hommes "améliorés". En fait, ce sont avant tout des paresseux. Ils voudraient le fruit de l'immortalité sans faire l'effort du changement de conscience. Ils vont droit au casse-gueule comme chaque fois que le décalage entre progrès technique et progrès de la conscience n'ont pas avancé ensembles. Mais revenons à ce chapitre avec ces quelques extraits :

Une cellule, c'est très mécanique, cela a besoin de répéter, répéter et le fait, cela répète immémorialement  toutes les sottises de l'espèce humaine après toutes les autres.

...

Toute chose animée ou inanimée est douée d'une vibration qui lui est propre : un caillou, le feu, un virus, l'eau, le radium, n'importe quoi. C'est la vibration de la force habituelle qui constitue cet "objet", sa fréquence ou sa longueur d'onde, tel le quasar là-bas, aux confins de l'univers.

...

C'est le réseau ou la trame vibratoire qui enferme cet objet et lui donne son aspect précis. Qui dit vibration, dit son, même inaudible pour nous. Or, il existe une très vieille science des sons en Inde, une science qui connait toute la gamme vibratoire, depuis l'objet le plus matériel jusqu'à l'état de conscience le plus haut (car un état de conscience a une vibration aussi, comme la colère ou la joie, ou l'odeur d'une plante, ou n'importe : tous les états possibles ont une vibration particulière ou un son). 

...

Dès le début de ce yoga du corps, elle avait bien vu le pouvoir répétitif de cette substance cellulaire et elle s'était dit qu'elle pouvait engrener dans la matière un certain type de vibration – disons solaire, lumineux, expansif comme l'amour – au lieu du type habituel, recroquevillé, sordide, pessimiste et mortel, alors peut-être aurait-on le pouvoir de donner à cette substance un nouveau principe de cohésion qui ne reposerait plus sur cette habite mortelle, mais sur une habitude divine. Au lieu d'enrouler la mort, il fallait que la cellule enroule la vie éternelle." 

Comme quoi, lorsque dans un article précédent je parlais de la nécessité de "changer la fréquence", j'étais dans une intuition juste, et pour cela, le mantra de Mère est l'outil le plus simple : Om namo bhagavaté, om namo bhagaaté, om namo bhagavaté...  

Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...
Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...

Photos de ce chapitre 13, il porte bonheur...

Et dans la foulée, le lendemain, une nouvelle personne s'abonne à mon blog et comme nous sommes tous les deux sur over-blog, je vais voir le sien et je trouve son dernier article intitulé :

L’ADN HUMAIN EST UN INTERNET BIOLOGIQUE, supérieur sous de nombreux aspects, à l’Internet artificiel.

C'est surtout le début de l'article qui a retenu mon attention. C'est dommage que cela soit écrit en tout petit, un peu difficile à lire. Il s'agit peut-être d'une traduction informatique d'un article international. Peu importe, on se débrouille et voici un large extrait du début de l'article :

Les dernières recherches scientifiques expliquent directement ou indirectement les phénomènes tels que la clairvoyance, l’intuition, les actes de guérison spontanée et à distance, l’auto-guérison, les techniques d’affirmation, les lumières inhabituelles/auras qui entourent certaines personnes (appelés maîtres spirituels), l’influence de l’esprit sur les conditions météorologiques et bien plus encore .

De plus, il y a à l’évidence un tout nouveau type de médecine où l’ADN peut être influencé et reprogrammé par les mots et les fréquences SANS couper ou remplacer un seul gène.

...

Leurs résultats et conclusions sont tout simplement révolutionnaires !

Selon eux, non seulement notre ADN est responsable de la construction de notre corps mais il sert également de stockage de données et de communication.

Les linguistes Russes se sont aperçus que le code génétique, particulièrement celui qui est apparemment inutile à 90%, suit les mêmes règles que notre langage humain.

Pour cela, ils ont comparé les règles de syntaxes (la manière dont les mots sont mis ensemble pour former les phrases), la sémantique (l’étude du sens des formes de langage) et les règles de grammaires basiques.

Ils se sont aperçus que les alcalis de notre ADN suivent une grammaire régulière et ont établi des règles semblables à celles de notre langage.

Donc le langage humain n’est pas le fruit d’une coïncidence mais il est le reflet de notre ADN inhérent.

...

L’essentiel était ceci : « Les chromosomes vivants fonctionnent exactement comme des ordinateurs solitoniques/holographiques utilisant le rayonnement laser de l’ADN endogène. »

Ce qui signifie qu’ils ont réussi par exemple à moduler certains schémas fréquentiels avec un rayon laser et qu’ils ont avec celui-ci influencé la fréquence ADN et par conséquent l’information génétique par elle-même.

Puisque la structure de base de l’ADN – paires alcalines et le langage (comme nous l’avons expliqué plus haut), sont de même structure, le décodage ADN n’est plus nécessaire.

On peut tout simplement utiliser les mots et les phrases du langage humain !

Ceci a été également prouvé de façon expérimentale !

La substance ADN vivante (dans les tissus vivants et non pas in vitro) réagit toujours au langage modulé des rayons laser et même aux ondes radios, si on utilise les fréquences appropriées.

Cela explique finalement et scientifiquement pourquoi les affirmations, le training autogène, l’hypnose et autres peuvent avoir des effets aussi puissants sur les humains et leur corps. Il est tout à fait normal et naturel que notre ADN réagisse au langage.

Alors que les chercheurs occidentaux coupent un gène unique à partir des brins d’ADN et qu’ils l’insèrent ailleurs, les Russes travaillent avec enthousiasme sur des dispositifs qui peuvent influencer le métabolisme cellulaire grâce à des fréquences radio modulées et des fréquences de lumière afin de réparer les défauts génétiques.

Un groupe de chercheurs à même capté les schémas d’informations d’un ADN particulier et les ont transmis à un autre, donc ils ont reprogrammé les cellules d’un autre génome.

Et ils ont transformés avec succès, par exemple, des embryons de grenouilles en embryons de salamandres simplement en transmettant des schémas d’informations d’ADN ! Ainsi toutes les informations ont été transmises sans aucun des effets secondaires et sans les problèmes rencontrés lorsqu’on coupe et que l’on réintroduit un gène unique d’ADN.

Cela représente une révolution incroyable qui peut changer le monde et les sensations ! Tout ceci en impliquant simplement les vibrations et le langage au lieu de la procédure archaïque de découpage !

Cette expérience souligne l’immense pouvoir des ondes génétiques, ce qui a évidemment une plus grande influence sur la formation des organismes que le processus biochimique des séquences alcalines.

Les enseignants ésotériques et spirituels savent depuis toujours que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée. C’est désormais prouvé et expliqué scientifiquement.

Bien sûr la fréquence doit être correcte. Et c’est pourquoi tout le monde n’a pas autant de succès ni ne peut pas toujours le faire avec la même intensité.

La personne individuelle doit travailler sur des processus intérieurs et sur la maturité afin d’établir une communication consciente avec l’ADN.

Les chercheurs Russes travaillent sur une méthode qui n’est pas dépendante de ces facteurs et qui marchera TOUJOURS, à condition que l’on utilise la bonne fréquence.

Mais plus la conscience individuelle est développée, moins il y aura besoin de ce genre de dispositif ! On peut obtenir soi-même ces résultats.

Et la science arrêtera enfin de se moquer de telles idées en confirmant et en expliquant les résultats.

Alors pour résumer, cette parole "la vérité vous rendra libres" me trotte dans la tête et je découvre que cette vérité a un certain lien avec la parole divine, et coup sur coup, je tombe sur ce passage de Satprem qui parle du mantra de Mère et il m'arrive cet article qui parle du parallèle entre notre ADN et le langage. 

« Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :

Polissez-le sans cesse et le repolissez ;

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »

Nicolas Boileau

Cette histoire de mantra, sans doute que je ne l'ai pas encore lue 20 fois, car manifestement, cela continue de me percuter, peut-être toujours sur un plan plus profond, espérons...

Mais pour  être tout à fait honnête, c'est un autre aspect qui m'a sauté à la figure. Cette "parole divine" qui nous rendra libres m'a rappelé un passage de Savitri, pour moi prophétique et dont j'ai déjà parlé à plusieurs reprises, mais un aspect était peut-être passé inaperçu. Une voix parlera, l'âme obéira...

L'âme, notre âme véritable, non l'âme de désir, c'est le "représentant" du Divin en l'homme, c'est la partie divine de notre être, c'est notre être véritable, caché dans les coeurs et les corps... 

Rappelons-nous la parole de Mère, une incarnation de la Mère divine :

En chaque chose, en chaque atome est la Présence Divine, et l'homme a pour mission de la manifester.

Pour l'instant, notre âme divine ne peut  agir qu'à partir de nos profondeurs, en se faufilant entre les imperfections du mental et les résistances du vital, c'est plus une influence qu'un pouvoir effectif. L'âme reste prisonnière, étouffée par nos imperfections, c'est un peu notre belle au bois dormant...

Imaginons qu'un jour, le Divin absolu, transcendant, celui qui est au-dessus de toute chose, au-dessus de tous les êtres disent à tous les divins cachés dans les coeurs et les corps : le temps est venu, réveillez-vous ! 

Est-ce que notre petit ego aura le pouvoir de résister et de dire à l'âme divine en nous : non ! S'il te plait, rendors-toi. Tiens ! Voilà ton cocktail vallium-temesta et laisse-moi au moins regarder la fin de Barnaby. J'en doute. 

Imaginons que la présence divine dans notre coeur et dans notre coeur se réveille : que se passera t-il ? Comment décrire ce qui pourrait se passer ? 

Quand l’obscurité se fera profonde, étranglant la poitrine de la terre, 

Quand le mental corporel de l’homme sera la seule lampe, 

Comme un voleur dans la nuit viendront les pas cachés 

De l’Un qui entre inaperçu dans sa maison. 

Une Voix mal entendue parlera, l’âme obéira, 

Une Puissance furtive gagnera la chambre intérieure du mental, 

Un charme et une douceur ouvriront les portes closes de la vie 

Et la beauté vaincra la résistance du monde, 

La lumière-de-vérité capturera la Nature par surprise, 

À pas de loup, Dieu contraindra le cœur à la félicité 

Et la terre deviendra divine sans s’y attendre. 

Dans la Matière s’allumera le brasier de l’esprit, 

Dans les corps et les corps s’enflammera la naissance sacrée ; 

La Nuit s’éveillera à l’hymne des étoiles, 

Les jours deviendront une heureuse marche de pèlerin, 

Notre volonté, une force du pouvoir de l’Éternel 

Et la pensée, un rayonnement du soleil de l’Esprit. 

Quelques-uns verront ce que nul encore ne comprend ; 

Dieu grandira tandis que les hommes sages parlent et dorment ; 

Car l’homme ne saura point l’avènement jusqu’à son heure 

Et la foi ne sera point jusqu’à ce que l’œuvre soit accomplie.

Et si c'était aussi cela, cette parole divine qui nous rendra libres ?

Mais j'en suis certain, nous n'y croyons pas. Ce n'est pas possible que quelque chose d'aussi merveilleux nous arrive, nous sommes comme Morphéus à un moment donné, rongés par le doute, aveuglés par l'incertitude... et nous ne comprenons pas que l'obscurité qui nous submerge est précisément LE SIGNE que le moment divin approche. C'est juste avant l'aurore que la nuit est la plus noire. Cessons d'avoir peur de cette obscurité...

Si nous faisions un vrai sondage de toute l'humanité, combien croiraient ? Accepteraient ? Nous sommes terriblement attachés à notre petite façon humaine de voir, concevoir... C'est pour cela sans doute qu'il y aura pour le Divin la nécessité vaincre, capturer et contraindre. 

Et la beauté vaincra la résistance du monde, 

La lumière-de-vérité capturera la Nature par surprise, 

À pas de loup, Dieu contraindra le cœur à la félicité 

Pourtant, Sri Aurobindo n'est pas le premier a parler de ce moment où les choses basculeront. La bible aussi évoque ce moment et nous invite à veiller... 

Finalement, le messie que les juifs attendent dehors, c'est dedans que nous devrions l'attendre... 

La question que je me pose encore c'est si cet événement divin une Voix mal entendue parlera, l’âme obéira... sera un phénomène personnel, individuel, pour ceux qui sont prêts, et cela pourra représenter beaucoup de monde ou si cela sera un phénomène universel. 

Et puis, il nous reste à veiller, nous préparer, nous montrer aussi digne que possible de l'Événement divin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article